Renaud Thomas: «Le recrutement a été judicieux»

13 décembre 2012 - 22:00

Le capitaine de l’US Le Pontet, Renaud Thomas, s’est confié à la veille du dernier match de l’année 2012 à Fargues. Il est revenu sur le match nul à Mont de Marsan, les ambitions en CFA et la réception de Pau, ce samedi à 18h.

Renaud, 2 semaines après le déplacement à Mont de Marsan, quels sont tes sentiments sur cette dernière rencontre ?

J’ai des regrets, beaucoup de regrets. On ne doit pas lâcher, on ne doit pas prendre ce but dans les dernières secondes. On doit s’arracher pour conserver le résultat. On se serait bien replacé. Mais nous ne sommes pas détachés. Tout reste encore possible, au vue de la physionomie du match, nous aurions dû prendre 4 points à Mont de Marsan. J’espère que ce but encaissé là nous servira de leçon pour les prochaines rencontres.

Le Pontet peut il progresser ?

On peut mieux faire dans le jeu, si on reste attentif et compétitif. Il y a des périodes où nous effectuons de très bonnes phases de jeu. Puis succèdent des moments où nous manquons de concentration, çà reste du football. Mais si nous arrivons à être plus régulier dans la conservation de balle, plus rigoureux dans le marquage sur les coups de pied arrêtés et défensivement. Chacun doit prendre ses responsabilités. On peut être meilleur. Le groupe a beaucoup bougé à une certaine période avec une phase de transition. Mais depuis la défaite à Béziers, nous nous sommes tous parlés et l’esprit pontétien a été retrouvé.

Et ce début de saison ?

Cela faisait trois ans que nous étions un peu livrés à nous même. Le club a procédé à de nombreux changements d’entraîneurs. L’ossature du groupe ne changeait pas trop, mais souvent les coachs amenaient des joueurs. L’ambiance n’était pas très saine, alors que depuis le début de saison on sent du renouveau. La politique de recruter au niveau régional a été judicieuse selon moi. La cohésion s’est faite très rapidement. Puis les dernières recrues se sont bien intégrées au groupe.

En ayant toujours évolué au Pontet, penses-tu que le club puisse monter au-dessus ?

Le CFA est un bon championnat où on joue contre des réserves de pro, avec des joueurs qui peuvent percer dans les prochaines saisons en ligue 1/ligue 2. Je ne sais pas ce que vaut le championnat de National, je n’ai jamais vu de matchs de ce niveau. Si on peut faire un coup cette saison et accéder à l’étage supérieur, il faudra s’arracher, nous sommes prêts à jouer le coup à fond. Nous sommes dans la poule la plus difficile, dans le sud est, il y a toujours 3 ou 4 clubs qui se donnent les moyens de monter. A 4 points la victoire, on peut vite recoller à la tête. Le leader Cannes fera des faux pas.

Samedi, que t’inspire la réception de Pau ?

Le problème est plus nous même que l’adversaire. Si on met l’envie qu’il faut dès le début de la partie. Il faut mettre de l’agressivité et nous devrions nous imposer sur notre terrain. Les équipes du Sud Ouest sont plus joueuses que les formations méditerranéennes. C’est plus agréable à jouer. Mais ce sont des équipes qui répondent présentes physiquement. La saison dernière Pau avait une grosse formation. Ils sont classés en milieu de tableau, il n’y a pas de petites équipes en CFA. Ils seront sans doute difficiles à manœuvrer. L’important sera de s’imposer dans ces deux derniers matchs de 2012, que ce soit face à Pau ou dans une semaine à Consolat…

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 2 Entraîneurs
  • 22 Joueurs
  • 40 Supporters

Aucun événement