Les réactions après Consolat/USP

23 décembre 2012 - 11:10

Retrouvez les réactions des joueurs pontétiens Adrien Brusetti, Khatim Abbaoui et l’un des entraîneurs Jean Philippe Lefevre après la défaite de l’US Le Pontet à Marseille Consolat (2 à 0), lors de la 15e journée de CFA.

Adrien Brusetti, attaquant de l’US Le Pontet : « J’étais bien, j’attendais ce moment. Mais quelques minutes après mon entrée, on subit deux pénaltys consécutifs. C’est un tournant, ils ouvrent le score, ils doublent la mise dans la foulée. Consolat n’a rien lâché. Nous avons essayé, nous aurions dû faire la différence en début de rencontre. J’aurai bien aimé un meilleur résultat pour mon premier match. Je vais tout donner lors des prochains matchs pour m’exprimer au maximum pour l’équipe, pour me faire plaisir aussi, pour que l’on puisse atteindre nos objectifs. On aimerait monter en National, jouer le haut du tableau. Il ne faut pas s’arrêter à ce match. »

Khatim Abbaoui, défenseur de l’US Le Pontet : « Après avoir sifflé un pénalty sur une main de Kevin, que Jérémy a stoppé, ma main est aussi involontaire que celle de Kevin. Cà fait basculer la rencontre. On commençait à subir les attaques de Consolat. Nous avions bien tenu en première période, et lors de la seconde, nous avons craqué. Le deuxième but, 2 minutes après le pénalty, nous assomme. On a essayé, mais aujourd’hui nous n’y sommes pas parvenus. Nous allons nous reposer pendant les fêtes, pour revenir en forme et donner le meilleur de nous-même. Ce match a été difficile, avec une pelouse dans un mauvais état. C’est une rencontre à oublier. »

Jean Philippe Lefevre, co-entraîneur de l’US Le Pontet : « C’est une grosse déception, nous étions arrivés à Marseille avec beaucoup d’ambition, et surtout prendre 4 points pour rester au contact des équipes de tête et passer la trêve dans de bonnes conditions. Après avoir effectué une bonne première période et raté le coche peut être sur 2 ou 3 occasions, en deuxième mi-temps, il y a eu ces deux pénaltys et collectivement l’équipe a baissé le pied. Nous avons été rapidement mis en difficulté face à une bonne équipe de Consolat. On s’est dit qu’après le premier pénalty, la chance allait nous sourire, il est arrêté brillamment par Jérémy Rigat. Malheureusement quelques instants plus tard, nous subissons un nouveau pénalty très sévère, il met Consolat dans le bon sens et nous a fait douter. Nous avons trouvé la formule à domicile et depuis quelques matchs à l’extérieur, nous avons montré des signes de fébrilité et des manques de solidité qui malheureusement ne nous permettent pas d’aller chercher des points hors de nos terres. »

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Dirigeant
  • 2 Entraîneurs
  • 23 Joueurs
  • 41 Supporters

Aucun événement